Accueil » Actualités » Trophées Placo 2017 : le patrimoine à l’honneur

Trophées Placo 2017 : le patrimoine à l’honneur

Le palmarès des Trophées Placo 2017 a été dévoilé au Grand Palais à Paris, lors de la soirée des 50 ans du Club entreprises Placo. Parmi les 6 champions qui témoignent du savoir-faire, deux concernent des édifices patrimoniaux. Des ouvrages exceptionnels, des bâtiments superbes et des entreprises passionnées.

Musée Unterlinden (photo d’entête également)

Le Trophée « Patrimoine et monuments historiques » qui récompense des ouvrages réalisés en plâtre, stuc et staff, dans des bâtiments présentant un intérêt historique a été délivré au musée Unterlinden de Colmar (67). L’Extension du Musée avec la construction d’un bâtiment résolument contemporain vient s’insérer dans l’architecture médiévale. Le principal défi, pour cette entreprise pluridisciplinaire dans les métiers du plâtre, a été de répondre aux exigences techniques et artistiques d’un cabinet d’architecture mondialement reconnu. Le champ d’intervention des compagnons sur ce chantier a été vaste: des panneaux de staff réalisés sur mesure ont été posés pour habiller une voûte montée sur une structure métallique, un travail quasi artistique a été demandé pour plâtrer deux escaliers hélicoïdaux de toute beauté, des courbes travaillées également sur les ogives du hall d’accueil, et une reprise d’anciens ouvrages en plâtre et staff a été faite demandant pour certaines pièces la réalisation de moules en 3D. Le plafond rampant de la nouvelle galerie d’exposition, réalisé sur une hauteur de 11,50 m, a nécessité, quant à lui, l’usinage de plaques Stucal 25, rainurées ensuite par l’entreprise pour être utilisées en plaques décoratives et acoustiques.

Hotel d’Aultane

Le prix spécial du jury est attribué afin de valoriser un projet pour ses qualités techniques ou la démarche exemplaire de son entreprise. C’est l’hôtel d’Aultane, à Valréas (84) qui l’a reçu. Cet hôtel particulier d’Aultane, datant du XVIIe siècle, a fait l’objet d’une importante restauration. L’histoire du propriétaire, le Général d’Aultane, est représentée dans la cage d’escalier par les ornementations monumentales du plafond évoquant les hauts faits militaires du Premier Empire: composition d’armes et d’instruments de musique autour d’un aigle majestueux. Appelé « Oiseau de Jupiter », l’aigle est associé depuis la plus haute antiquité aux victoires militaires. Une reconstitution complète de ce plafond a été rendue nécessaire suite au décrochage de certains composants. La démarche a consisté à effectuer des investigations historiques, un relevé très précis, une dépose extrêmement soignée de chaque pièce, un décroutage, un renforcement du plancher, puis la création d’un nouveau support du plafond par un treillis métallique. Les pièces ont été restaurées et reconstituées en atelier avant assemblage sur place. Un véritable travail traditionnel de gypserie a été nécessaire notamment pour les moulures, corniches et sculptures dont le magnifique aigle de 80 kg, de taille réelle, soit 1 m de haut et 1,5 m d’envergure, suspendu à 13,80 m du sol.

 

Trophée « Patrimoine et monuments historiques », musée Unterlinden
Entreprise : Werey & Stenger Plâtre et Staff
Maîtrise d’œuvre : Herzog & de Meuron
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Colmar
2e PRIX : l’entreprise Les métiers du plâtre et la SARL Denis Chiron pour la Chapelle du Château de la Girardière à Rablay-sur-Layon
3e PRIX : l’entreprise de Platrerie Zambelli pour l’Hôtel d’Aultane à Valréas

Prix spécial du jury, hôtel d’Aultane
Entreprise : Plâtrerie Zambelli
Maîtrise d’œuvre : Philippe Aramel
Maîtrise d’ouvrage : OFIVAL

 

Voir aussi

Maintien de façades classées

Plutôt que rassembler ses bureaux dans un bâtiment totalement neuf, Banque Populaire Alsace Lorraine a …